Le 29/09/2021 dans Presse

Il était une forme : La chronique de Télérama

Critique de Benjamin Roure du 20 septembre 2021 sur le site de Télérama

BD pour enfants : deux albums en pleines formes pour apprentis artistes

Aux frontières de la BD, “Il était une forme” revisite le conte de fées de façon géométrique, et “Le Secret des couleurs” donne tous les tuyaux aux apprentis dessinateurs pour utiliser les teintes à bon escient. De quoi nourrir une nouvelle génération d’artistes. Dès 7 ans.

S’il sacrifie aux classiques mots liminaires « il était une fois », ce conte de fées aurait pu commencer par « il était une droite ». Car le couple royal dirigeant la présente contrée se caractérise par des angles aigus aussi étriqués que leur esprit, et une rigidité toute trigonométrique. Ici, point de place pour les rondeurs et le laisser-aller, tout n’est que rectitude et sommets pointus. Mais la princesse Triangle refuse tous les prétendants trop stricts qu’on lui soumet, et fond pour le rondouillard Jules, à la grande colère de ses couronnés parents.

Des pastilles de couleurs sobres pour personnages, des lignes précises pour fil conducteur, un découpage au millimètre et une typographie aux petits oignons : Cruschiform et Gazhole n’ont pas ménagé leurs efforts pour repousser les limites de la narration graphique. L’autrice du déjà audacieux Colorama et son binôme marchent sur un fil entre conte illustré pour enfants, bande dessinée expérimentale et livre d’artiste, sans rien laisser au hasard. Ni le plus petit trait flottant, ni le moindre positionnement d’un quadrilatère, ni le choix subtil d’un dégradé.

Il était une forme, de Cruschiform et Gazhole.
Éditions Maison Georges

Au sein d’un ouvrage à la fabrication haut de gamme, œuvre de l’éditeur Maison Georges, tout est pensé avec précision et réalisé avec minutie. Car le fond – un hymne à la différence, à la légèreté et à la fantaisie – se révèle d’autant plus puissant et pertinent que la forme – un album tout en géométrie, lettrage et rimes – le rejoint. Et le magnifie. Le texte est drôle et inventif, le design d’une intemporelle modernité, et l’ensemble est tout simplement réjouissant. Et aussi très stimulant : Cruschiform et Gazhole montrent qu’avec une idée et un concept forts on peut produire une BD avec de simples formes abstraites. Brillant.

Benjamin Roure , article de Télérama à lire ICI

IL ÉTAIT UNE FORME

Un album dès 8 ans pour
toute la famille – 60p
Texte et illustrations de Gazhole et
Cruschiform